D’après Bertrand Kampoer, Expert en Santé publique, membre du groupe spécial de l’OMS, membre de la délégation des pays en développement au Conseil d’administration de Stop TB, Consultant international en Système communautaire pour la santé, le Cameroun doit opter pour les tests bidirectionnels intégrés. Il propose également les stratégies au Cameroun pour mieux diagnostiquer et prendre en charge les patients souffrant de la tuberculose.

Cliquer sur ce lien pour en savoir plus (page 8) :

Echos_sant_WEB_N° 284 du mercredi 9 juin 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *